ostéopathe équin

Ostéopathe équin : pourquoi y faire appel ?

L’ostéopathe équin : qui est-il, que fait-il ? Il est important de savoir qui peut pratiquer l’ostéopathie équine. Qu’est-ce qu’un ostéopathe équin ? Quand et pourquoi peut-il intervenir ? Comment se déroule une séance ? 🤔 Dans cet article, nous essayerons d’aborder ces différents points pour vous donner une approche globale de cette pratique.

 

L’ostéopathe équin est-il vétérinaire ?

Oui et non !

Tous les vétérinaires en exercice et inscrits au tableau de l’Ordre peuvent pratiquer des actes d’ostéopathie sur les animaux. Certains vétérinaires ont fait le choix d’approfondir leurs compétences dans ce domaine en suivant l’enseignement et en étant titulaires du Diplôme d’ostéopathie vétérinaire.Ordre National des Vétérinaires

Seulement, un ostéopathe équin n’est pas toujours vétérinaire. Il peut être ostéopathe animalier – l’ostéopathie animale est reconnue comme un acte vétérinaire depuis 2011 –. Il existe plusieurs écoles d’ostéopathie animale qui préparent à une épreuve d’aptitude reconnue par l’Ordre National des Vétérinaires permettant de garantir leurs compétences quant à la réalisation d’actes d’ostéopathie animale.

 

Pourquoi faire intervenir un ostéopathe équin sur mon cheval ?

Entretien

Solliciter un ostéopathe pour le suivi de votre cheval est assez fréquent pour les chevaux dit « de sport ». Vous faites appel au même professionnel pour avoir quelqu’un qui connaisse bien votre cheval et ses antécédents et garder l’intérêt d’un suivi régulier. Dans ce cas, vous pouvez établir avec lui un suivi optimisé : faire en fonction des besoins de votre cheval, de vos objectifs et de vos contraintes financières.

Gardez en tête que l’ostéopathie animale fait partie d’une prise en charge globale de votre cheval, votre ostéopathe est complémentaire à votre vétérinaire, à votre maréchal, à des éventuels soins contre des troubles psychosomatiques… Son environnement, son mode de vie et d’entraînement, son alimentation sont également des facteurs (parmi d’autres) à prendre en compte.

 

Préventif

Ce point-là est étroitement lié au paragraphe ci-dessus. Seulement ici, nous aurons plus une démarche d’anticipation de faiblesses connues : par exemple une pathologie chronique. Prendre en compte les antécédents plus ou moins lourds du cheval pour faire en sorte qu’ils n’aient pas à se reproduire (tendinites, entorses, crises d’ulcères, coliques…) 🤞🏼.

 

Curatif

Vous constatez une gêne, un changement de posture ou de comportement, peut-être une forte poussée de croissance – jeunes chevaux – etc. Bien souvent, un ostéopathe équin pourra aider votre cheval à retrouver du confort et/ou de la mobilité.

Parfois, il est intéressant de faire manipuler votre cheval après un changement de matériel ou de ferrure (modification des aplombs). Par exemple, vous ou un professionnel avez constaté que votre selle et/ou votre bridon exercent des pressions inadaptées et provoquent des contractures ou blessures. Dans ce cas-là, vous devez adapter votre matériel : vous choisissez un bridon et/ou une selle adaptée au physique de votre cheval. Après ce changement, l’ostéopathe pourra aider votre cheval à retrouver une bonne harmonie.

Vous pouvez également lui demander une consultation après un traumatisme ou en complément d’un traitement vétérinaire pour aider le cheval à se rétablir, à reprendre son activité dans les meilleures conditions. Seulement, attention à ne pas confondre vétérinaire et ostéopathe équin ! Ces deux sont complémentaires mais l’un ne substitue pas l’autre (excepté si votre vétérinaire pratique l’ostéopathie, vous avez bien suivi le début de cet article 😉).

En cas de blessure ou d’accident, c’est au vétérinaire de soigner votre cheval. D’ailleurs, si votre cheval boite ou a un engorgement anormal, votre ostéopathe ne pourra pas forcément travailler et vous préconisera de faire appel à un vétérinaire…

 

Comment savoir si mon cheval peut/doit être manipulé par un ostéopathe équin ?

Chaque cheval est unique.

Les informations suivantes sont données par rapport au suivi moyen du cheval de sport mais seront, peut-être, à adapter en fonction de votre cheval (âge, activité, santé, etc.) et des possibilités que vous avez (temps, argent, région géographique, etc.). En général, il est conseillé de faire 1 à 2 séances annuelles : changements de saison, périodes de concours, etc.

 

Votre cheval a-t-il déjà consulté un ostéopathe équin ?

Oui. À quand remonte sa dernière séance et quel en était le motif ?

En fonction de l’âge et de l’état général de votre cheval, le temps d’intégration d’une manipulation ne sera pas le même. En moyenne, pour observer des résultats effectifs, comptez 2 à 3 semaines (comme chez l’humain finalement). Votre ostéopathe pourra vous conseiller sur le rythme et le rapprochement des séances, en fonction du motif de consultation et de la réactivité de votre cheval à cette dernière.

Non. Y-a-t-il une raison ou une contre-indication à cela ? Sinon, le cheval peut être vu par un ostéopathe tout au long de sa vie, à bon escient.

 

Remarquez-vous des signes, un comportement inhabituel ?

Comme nous l’avons introduit un peu plus haut, un ostéopathe pourra sûrement vous aider en cas de manifestation d’inconfort ou de contre-performance de la part de votre loulou. Mais comment savoir si votre cheval se sent bien ? Comment identifier une douleur ? Un mal de dos ?

Eh bien, généralement, il arrivera à vous le faire savoir : changement de comportement, réticence ou agressivité, mobilité dégradée, perte d’état ou même d’appétit… Ouvrez l’œil !

Si vous avez la chance d’avoir des aides extérieures pour analyser la santé de votre cheval comme une sangle connectée ; vous pouvez surveiller sa fréquence cardiaque. En cas de douleur, elle peut être anormalement plus élevée sur des exercices pourtant habituels.

 

Comment se déroule une consultation ?

Où se déroule la séance ? Que dois-je prévoir ?

La plupart du temps, votre ostéopathe se déplacera dans les écuries où se trouve votre loulou. Votre cheval doit être pansé et en licol, prêt à être manipulé, à part ça, vous n’avez rien à prévoir.

Si c’est une première consultation ou que vous avez changé de matériel, il peut être intéressant de l’avoir à portée de main.

De plus, préférez un endroit où votre cheval se sent en sécurité et est calme. Évitez les sols glissants ou en pente car certaines manipulations risquent de déséquilibrer votre cheval. Si ce dernier a un box ou un espace de pansage dédié, cela peut être pratique pour la séance.

 

Combien de temps dure une séance pour être efficace ? Dois-je être présent(e) ?

Une bonne séance d’ostéopathie n’est pas forcément celle qui dure le plus longtemps, comme chez les humains d’ailleurs ! Certaines manipulations, qui vont sembler simples, ont en réalité un gros impact sur le métabolisme de votre cheval. Par conséquent, il ne faudra pas les multiplier au risque de créer de nouvelles raideurs. Votre ostéopathe va sûrement en privilégier certaines qui amélioreront, par leurs effets, d’autres blocages.

Entre la prise en charge de votre cheval et les échanges avec le professionnel, comptez en moyenne une heure. L’ostéopathe équin fait souvent un examen statique puis dynamique du cheval avant d’effectuer ses corrections. Il s’intéressera également à ce qui a motivé sa venue et aux conditions de vie et d’entraînement du cheval. Donc, il est préférable que vous soyez présent le jour du rendez-vous ou qu’une personne qui connaisse le cheval soit présente. Le débrief peut s’effectuer par téléphone et/ou vous aurez accès à un compte rendu écrit. Cela dépendra du fonctionnement de l’ostéopathe choisi.

 

Quel budget prévoir pour un ostéopathe équin ?

Votre région, le praticien choisi, ainsi que son éventuel déplacement, seront les facteurs déterminants du prix. Pour vous donner une fourchette, assez large, comptez entre 80 et 150 € pour une séance individuelle. Si l’ostéopathe se déplace pour plusieurs chevaux, il peut appliquer des tarifs régressifs ou de groupe.

 

Assurer les bienfaits de la séance pour le bien-être de mon cheval

Quelques jours de repos bien mérités !

Suivant le bilan réalisé sur votre cheval, quelques jours de repos seront nécessaires. Comptez d’ordinaire entre 2 et 5 jours à ne rien faire. Pas de boxe ferme, bien évidemment. Votre ostéopathe vous donnera ses recommandations, à adapter aux conditions de vie du cheval.

 

Une reprise en douceur, une adaptation du travail…

En fonction de votre cheval, de son profil et de ce qui aura été fait, la reprise sera plus ou moins adaptée. Cela peut être une reprise au pas monté en ligne droite, puis introduire d’autres allures puis des courbes plus marquées, etc. Certaines fois, une reprise en longe sera recommandée… Autrement, il est possible que la reprise puisse se faire normalement avec des séances de plat. Bien évidemment, pas de parcours, ni de carrés ou autres au cours des premiers jours.

 

Votre ostéopathe équin vous a-t-il donné des conseils ou préconisations pour améliorer le confort de votre cheval ?

Au fil ou à l’issue de la séance, votre ostéopathe pourra peut-être vous indiquer des exercices ou adaptations à mettre en place avec votre cheval. Cela pour améliorer son confort au quotidien et pour continuer dans le sens du soin apporté. Par exemple : privilégier les trottings à une longe, travailler pendant quelques semaines le cheval dans un équilibre vertical et en équilibre, ou bien même, préconiser une ferrure mieux adaptée.

 

Des compléments, des soins, des petits gestes du quotidien ?

Toujours dans cette même optique, vous allez peut-être pouvoir renforcer le travail réalisé par votre ostéopathe en adaptant quelques gestes du quotidien. Peut-être un type d’entraînement ou des soins spécifiques, des compléments alimentaires, l’intervention ponctuelle d’un autre professionnel du soin comme un masseur équin, du shiatsu, etc.

Et comme diraient nos amis anglais « last but not least » : consulter vous-même un ostéopathe ne serait peut-être pas une mauvaise idée ? Parfois, Pompon compense aussi nos faiblesses 🤭.

Alors, à quand la première ou prochaine séance ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Daphné

Vous aimerez aussi ...

Hiver à cheval

L’hiver à cheval

L’hiver apporte son lot de défis pour les cavaliers et pour les chevaux. Avec une préparation appropriée, des couvertures adaptées

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ABONNEZ-VOUS !

cheval-abonnez-vous

Le guide complet des distances à l'obstacle