chevaux dressage

Les races de chevaux de dressage

Chaque race de cheval à ses atouts et est plus ou moins adaptée aux différentes disciplines équestres. Ici, nous allons nous intéresser aux races de chevaux de dressage. Mais si tu es intéressé(e) par les races de chevaux de saut d’obstacles clique ici. Le dressage est une discipline équestre qui nécessite un cheval bien dressé et avec des allures légères. L’exigence du dressage ne permet donc pas à tous les chevaux de réussir en compétition. Il peut être parfois difficile de trouver un bon cheval de dressage. Ici, nous allons déjà pouvoir t’orienter vers les races de chevaux de dressage qui remplissent beaucoup de critères.

 

Le lusitanien

Tout d’abord, le Lusitanien est une race connue pour être un bon cheval de dressage. La race Lusitanienne a été développée au Portugal pour les pratiques équestres de l’équitation de travail, la corrida et la haute école. Cela signifie que les chevaux Lusitaniens ont une longue histoire de travail dans des disciplines qui exigent des mouvements précis et élégants.

Son tempérament :

Premièrement, son tempérament docile, son intelligence, son courage et sa coopération, le rendent très agréable à entraîner pour le dressage.

Ses attributs physiques :

Ensuite, sa conformation physique est également bien adaptée pour le dressage. Ces chevaux ont une encolure bien placée, un dos court et solide, une croupe puissante et une excellente flexion des membres. Cela leur permet de réaliser des mouvements avec facilité et grâce.

Ses aptitudes :

Troisièmement, le Lusitanien a une grande capacité naturelle à se rassembler. Cette race a donc une aptitude pour les mouvements de dressage tels que le passage, le piaffer, le changement de pied au galop et les pirouettes.

Le KWPN

Le KWPN est une race hollandaise issue d’un croisement entre 3 races de chevaux : Le Gelderland, le Groningue et le Pur-sang, notamment dans les disciplines équestres telles que le dressage, le saut d’obstacles et le concours complet. Cette histoire a contribué à la formation des KWPN en tant que chevaux de sport compétitifs. Pour t’aider à mieux comprendre l’histoire de cette race, rend toi sur cet article qui est très bien détaillé.

Son tempérament :

Les chevaux KWPN ont un tempérament plutôt calme, volontaire et proche de l’Homme. Leur énergie et endurance leur permettent de réaliser des prouesses.

Ses attributs physiques :

Les KWPN ont une tête fine et une encolure très musclée. Grâce à la puissance de leur arrière-main, cela leur permet d’effectuer les mouvements les plus difficiles de la discipline de dressage. Ce sont des chevaux plutôt légers grâce à la finesse leurs membres.

Ses aptitudes :

La race KWPN dispose d’un programme d’élevage très rigoureux qui a pour but de sélectionner les chevaux les plus adaptés à la pratique sportive. Ce programme d’élevage permet d’obtenir des KWPN avec des aptitudes naturelles pour le dressage, ainsi qu’une grande capacité à se concentrer et à travailler avec leur cavalier.

Andalou

La race andalouse est également une race équine très adaptée à la discipline du dressage pour plusieurs raisons. D’abord, cette race a une longue histoire de travail dans des disciplines équestres exigeantes, telles que la haute école et l’équitation classique. Cette histoire a contribué à la formation des andalous en tant que chevaux de dressage compétitifs.

Son tempérament :

Les chevaux andalous ont un tempérament calme, docile et coopératif, ce qui en fait des chevaux très agréables à entraîner pour le dressage.

Ses attributs physiques :

Les andalous ont une conformation physique bien adaptée à la discipline du dressage grâce à leur silhouette bien proportionnée avec une encolure arquée et musclée ainsi qu’une poitrine large et profonde. Ils ont une démarche relevée, avec une action ample des membres.

Ses aptitudes :

Sa grande souplesse et son agilité sont les aptitudes qui caractérisent le cheval andalou. Il est capable d’exécuter des mouvements complexes et de changer de direction avec facilité. Les chevaux andalous ont une grande élégance et une grande prestance qui leur permettent d’exécuter des mouvements avec grâce et facilité. Les chevaux andalous ont naturellement un bon équilibre. Grâce à cet équilibre, ils peuvent maintenir une posture correcte et réaliser des transitions en douceur. Leur dos court et solide contribue également à leur équilibre général.

Les autres races de chevaux de dressage :

Toutes ces caractéristiques font que ces chevaux sont très appréciés pour la discipline du dressage. D’ailleurs, ce sont les races les plus compétitives dans cette discipline.

Voici quelques autres races qui sont aussi très compétitives en dressage :

  • Le hanovrien
  • Le selle-français
  • Le trakehner
  • L’oldenbourg

Les races de chevaux à éviter pour le dressage :

  • Les poneys : Les poneys sont généralement trop petits pour réaliser les mouvements de dressage avancés. Bien qu’il existe des épreuves de dressage spécifiques pour les poneys, les chevaux sont plus adaptés pour les épreuves de dressage.
  • Les races de chevaux de trait : Les chevaux de trait sont souvent trop lourds pour réaliser les mouvements de dressage complexes. Bien qu’ils soient forts et résistants, ils ont généralement des difficultés à se rassembler et à effectuer les mouvements de dressage les plus exigeants.
  • Les races de chevaux de selle orientales : Les chevaux de selle orientales ont souvent des encolures courtes et une conformation physique qui ne se prête pas facilement aux mouvements de dressage.
  • Les races de chevaux de course pur-sang : Les chevaux de course pur-sang sont généralement trop légers et avec un tempérament trop sanguin pour le dressage.

J’espère que cela va t’aider à trouver le cheval adapté à ta discipline !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Chloé

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ABONNEZ-VOUS !

cheval-abonnez-vous

Le guide complet des distances à l'obstacle