entretien sabots du cheval

Sabots du cheval : les différents soins

Les sabots de votre cheval supportent l’ensemble de son poids. Leur entretien est donc primordial pour vous assurer de la bonne locomotion de votre cheval. Pour les entretenir correctement, vous devez prendre en compte leur état actuel, l’activité de votre cheval ainsi que la qualité des sols. En tant que cavalier, vous pouvez largement contribuer à la bonne hygiène des pieds de votre cheval ! On vous explique tout dans cet article.

 

Pourquoi faut-il entretenir les sabots de son cheval ?

Si votre cheval vit en box, il marche souvent dans le crottin et dans l’urine. C’est pourquoi il est important de bien nettoyer son box. Mais cela n’est pas suffisant ! À l’extérieur, la boue, la terre et les cailloux peuvent s’accumuler et se coincer dans les sabots de votre cheval. Cela peut rapidement devenir dangereux.

Ne pas entretenir les sabots de votre cheval pourrait entraîner une boiterie. En effet, une petite blessure sous la sole est vite arrivée. Ne négligez surtout pas le contrôle et le nettoyage quotidien des sabots de votre cheval ! Si votre cheval est au travail, pensez à vérifier l’état de ses pieds avant et après chaque sortie.

Des soins réguliers et adaptés sont le meilleur moyen de prévention contre des pathologies plus graves telles que l’abcès ou la fourbure ; bien qu’elles soient parfois inévitables. En revanche, un entretien quotidien permet un dépistage plus rapide du problème et une meilleure prise en charge.

 

Les soins des sabots par le cavalier

Curer les sabots de mon cheval

L’outil indispensable pour prendre soin des sabots de votre cheval est le cure-pied. Cet outil vous aide à retirer toutes les saletés accumulées sous les sabots (herbe, terre, boue, crottin, cailloux…). En effet, un caillou ou autre corps étranger pourrait se coincer et ainsi entraîner une gêne pour le cheval ou même une boiterie. Attention à nettoyer la fourchette avec précaution pour ne pas lui faire mal.

 

Brosser les sabots de mon cheval

Le cure-pied est, en général, associé à une brosse. S’il n’en possède pas, vous devez vous munir d’une petite brosse dédiée aux sabots. Après avoir enlevé toutes les impuretés avec le cure-pied, passez la brosse sur la sole pour faire les finitions. C’est un accessoire utile et pratique pour obtenir un résultat parfait.

 

Graisser les sabots de mon cheval

La graisse à pied permet d’hydrater les sabots de votre cheval et d’assouplir la corne pour éviter qu’elle ne se dessèche. À l’aide d’un pinceau, appliquez votre graisse minimum 1 fois par semaine, sur le sabot (corne) et sous le sabot (sole, fourchette, glomes), après avoir curé et brossé les pieds de votre cheval.

Si votre cheval a des sabots sains, le choix de votre graisse à pied se fait principalement en fonction des saisons :

  • L’hiver, il est important que le sabot ne soit pas être trop humide et que la corne ne soit pas trop molle. Optez pour une graisse noire additionnée de goudron. En effet, le goudron sert de barrière contre l’humidité et permet d’éviter le pourrissement des fourchettes. La sole, la fourchette et les glomes doivent être bien secs lors de l’application de cette graisse pour ne pas enfermer l’humidité.
  • L’été, le sabot ne doit pas être trop sec pour que la corne ne soit pas cassante. Pour cela, une graisse classique (blonde ou verte) fera l’affaire. Vous pouvez en appliquer quotidiennement. Si vous devez doucher votre cheval, graissez-lui les pieds avant de passer à la douche !

 

Nos avis sur les différents soins

Comme dit précédemment, pour l’entretien régulier de sabots sains, optez pour un onguent hydratant classique (noir, blond ou vert) pour préserver l’élasticité du sabot. L’entretien hebdomadaire joue un rôle préventif important, car il est plus facile de prévenir des lésions du pied que de les guérir. Une guérison au niveau du sabot peut prendre des mois.

C’est maintenant que ça se complique. Selon les saisons, les conditions de vie et les besoins de votre cheval, vous pouvez choisir un soin nourrissant, asséchant ou assainissant. Parmi la multitude de soins pour sabots, voici notre sélection :

  • Pour des sabots très secs, choisissez un onguent très nourrissant ou une huile pour sabots comme l’huile Pediflex.
  • Pour des sabots assez mous, tournez-vous vers des produits à base de goudron qui assèchent la corne, comme l’huile Pediblok. Vous pouvez également utiliser du goudron pur tel que le Goudron de Norvège du Maréchal en spray pour encore plus d’efficacité. Attention, dans ce cas, il ne peut s’appliquer que sur la sole et la fourchette (pas sur le sabot).
  • Pour des fourchettes pourries, un soin assainissant, tel que Pedicade, deviendra votre meilleur allié, en plus de votre entretien régulier.

 

Pour aller plus loin : les compléments alimentaires

La santé des sabots de votre cheval passe également par son alimentation. Granulés, floconnés, foin, herbe… l’important est de veiller à garder une alimentation régulière et adaptée à votre cheval. Pour améliorer davantage la qualité de la corne, vous pouvez opter pour des compléments alimentaires.

Les compléments alimentaires des Laboratoires Audevard permettent une pousse plus rapide et plus solide de la corne. En parallèle, la robe de votre cheval sera plus brillante et ses crins seront plus résistants.

Pour préserver la beauté des sabots de votre cheval tout au long de l’année, vous pouvez utiliser Biotinum en continu pendant plusieurs mois.
En cas de pied particulièrement abîmé, nous vous conseillons d’utiliser Hoof Biotine (compléments alimentaires à base de biotine) pour répondre aux besoins intensifs du pied.

 

Les soins des sabots par le maréchal-ferrant

Le maréchal-ferrant joue un rôle très important dans la santé des sabots de votre cheval. En plus d’ajuster les fers aux sabots, il travaille la corne et vérifie que votre cheval a de bons aplombs. C’est pourquoi un suivi régulier de votre cheval par un maréchal-ferrant est nécessaire, qu’il soit ferré ou non. Il pourrait repérer d’éventuels problèmes et ainsi vous conseiller sur les soins à effectuer. N’hésitez pas à lui demander conseil concernant l’entretien des pieds de votre cheval et les produits à utiliser.

 

Le parage

Que votre cheval soit ferré ou non, le parage est primordial et doit être effectué à fréquence régulière.

Le maréchal-ferrant effectue un parage pour redonner sa forme et sa taille optimale aux sabots de votre cheval. Cela va permettre de rectifier ses aplombs afin de répartir les charges sur ses 4 membres et ainsi de le rendre plus performant. En effet, le parage lui donnera plus de confort et lui évitera de nombreux problèmes, notamment au niveau de ses articulations, ses tendons, ses sabots et donc les soles.

Pour un cheval non ferré, le parage doit être effectué en moyenne toutes les 4 ou 5 semaines. L’important est de ne pas attendre que le pied soit trop long ou cassant.
Pour un cheval ferré, la fréquence passe de 6 à 7 semaines. Le cheval est donc déferré avant le parage, puis referré.

 

Le ferrage

Le maréchal-ferrant va ferrer les chevaux au travail pour mieux préserver leurs sabots. Renouveler les fers pour qu’ils ne soient pas trop usés est primordial pour le confort du cheval. Il faut adapter la fréquence de ferrure à la pousse du pied, variable selon les chevaux. La fréquence recommandée est de 6 à 7 semaines (8 semaines étant le maximum).

Le cheval est donc déferré pour être paré (suppression des excès de corne). Puis, il est referré avec de nouveaux fers, choisis en fonction de la taille et des besoins du cheval.

Par exemple, un cheval qui forge est un cheval qui engage trop ses postérieurs. Il va alors toucher ses fers antérieurs, se marcher dessus et donc risquer de se déferrer ou d’arracher ses glomes. Vous pouvez alors lui mettre des cloches aux antérieurs ou opter pour des fers adaptés.

Ne montez surtout pas un cheval qui vient de déferrer ! Vous risquez de modifier ses aplombs. Rappelez votre maréchal-ferrant et programmez un rendez-vous d’urgence.

 

Les professionnels de santé équins assurent le suivi de votre cheval. En plus, d’être à l’aise dans ses pieds, votre cheval ne doit pas être gêné au niveau de son dos. Vous pouvez contacter votre ostéopathe équin 1 fois par an pour un suivi régulier.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Inès

Vous aimerez aussi ...

Hiver à cheval

L’hiver à cheval

L’hiver apporte son lot de défis pour les cavaliers et pour les chevaux. Avec une préparation appropriée, des couvertures adaptées

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ABONNEZ-VOUS !

cheval-abonnez-vous

Le guide complet des distances à l'obstacle