Couvre-reins

Le couvre-reins : utile ou futile ?

Nous arrivons dans la période hivernale à grands pas et nous avons déjà commencé à sortir les chemises, polaires et autres accessoires molletonnés pour notre cher équidé. Et le couvre-reins dans tout ça ? À quel moment le mettre ? Faut-il un cheval tondu pour l’utiliser ? Quelles sont les matières à sélectionner ? On vous dit tout dans cet article.

Le couvre-reins pour cheval

Le couvre-reins est une demie couverture, souvent polaire ou imperméable. Elle permet à votre cheval de ne pas attraper froid pendant le travail. Généralement mis juste après avoir sellé, il permet à votre cheval de conserver une température optimale en début de séance. De plus, si votre cheval a le dos sensible, cet accessoire est fortement recommandé pour éviter qu’il ne se crispe davantage en début de séance. D’autre part, il se porte la plupart du temps sur des chevaux tondus et s’enlève une fois que votre cheval s’est un peu chauffé. La plupart du temps, il se porte de nouveau en fin de séance pendant la période de récupération. Pour bien mettre un couvre-reins, il est souvent nécessaire de l’attacher à l’avant au niveau du garrot à l’aide d’un scratch, et de le faire passer de part et d’autre de votre selle sous les quartiers.

Les différentes matières

Le polaire pour un temps froid et sec

La plupart du temps, le couvre-reins d’un cheval est en polaire. Ils sont généralement équipés de matières chaudes telles que la laine afin d’assurer un confort maximal à votre cheval. Si vous montez à l’abri sans pluie ni neige, sous un manège par exemple, c’est la matière idéale. Cependant, par temps de pluie, préférez un couvre-reins imperméable. En effet, celui en polaire risquerait de se retrouver imbibé d’eau et d’enrhumer votre cheval.

Le couvre-reins imperméable pour temps humide et pluvieux

De manière générale, si vous montez plutôt en extérieur, le couvre-reins imperméable pour cheval est celui qu’il faut privilégier. Il protègera votre cheval du vent, de la pluie ou de la neige. Toutefois, il ne sera généralement pas assez couvrant si les températures sont très basses.

Le couvre-reins complet 2 en 1

Enfin, il existe des couvre-reins 2 en 1 qui combinent à la fois la partie polaire en contact avec le dos et les reins du cheval, et à la fois avec la partie supérieure imperméable. On a retenu le couvre-reins du sellier CWD qui a un système d’attache innovant aux sanglons et qui évite ainsi un point de pression sur le garrot de votre cheval.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Léa

Vous aimerez aussi ...

Hiver à cheval

L’hiver à cheval

L’hiver apporte son lot de défis pour les cavaliers et pour les chevaux. Avec une préparation appropriée, des couvertures adaptées

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ABONNEZ-VOUS !

cheval-abonnez-vous

Le guide complet des distances à l'obstacle